Ou peut-être une nuit
L'association stop aux violences sexuelles 85 est une plateforme du réseau national et international SVS sur la Vendée. Elle organise des formations de base sur la connaissance des violences, des ciné-débats, de la prévention. Elle oriente les victimes et auteurs/autrices.
association svs Vendée, association svs 85, stop aux violences sexuelles en Vendée, informer, prévenir, guérir, former, préventions de la violence éducative, soins pour les personnes victimes, soins pour les auteurs, psychiatrie et violences sexuelles, thérapie, sexologie, signalement violences sexuelles, témoins, médecins, sage-femme, thérapeutes, plate forme vende, plate forme 85
16679
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-16679,bridge-core-3.0.1,qodef-qi--no-touch,qi-addons-for-elementor-1.6.7,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,paspartu_enabled,overlapping_content,qode-overridden-elementors-fonts,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-28.7,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-7.5,vc_responsive,elementor-default,elementor-kit-13
 

Ou peut-être une nuit

Catégorie
REPORTAGES, TEMOIGNAGES & PREVENTION
A propos

Dans cette deuxième saison d’Injustices, «Ou peut-être une nuit», Charlotte Pudlowski décortique la fabrique du silence autour de l’inceste.

Dans le premier épisode, elle s’interroge sur le silence qui a tenu des décennies dans sa famille, autour de violences incestueuses : «Comment est-il possible que même dans les familles les plus aimantes, celles dans lesquelles la parole semble circuler, certaines histoires de violence restent indicibles? Cette question m’a taraudée pendant des mois et des années après avoir su. (…) C’est comme ça que j’ai commencé à travailler sur l’inceste. Pour comprendre pourquoi ce silence. Pourquoi même dans une famille qui me semblait propice à laisser émerger tous les récits, et malgré notre relation très fusionnelle à ma mère et moi, le silence sur ce sujet gagnait toujours. Qu’est-ce qu’elle charrie, la parole sur l’inceste, que tout le monde veuille l’étouffer, l’ignorer? Qu’est-ce qu’elle a de tellement subversif?».

Elle interroge le silence des victimes, les mécanismes de peur, de honte, de dissociation qui les font taire. Avec les témoignages de sa mère, Julie, Daniela, et la psychiatre Muriel Salmona.